Fantasy

L’Héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton

 

Genre : Fantasy Adulte

Roman papier : 8,20 €

480 pages

Résumé :

Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité. Énora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.
Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…

Mon avis :

Dès la parution de ce roman en grand format, j’ai eu envie de le lire surtout qu’il avait de très bons avis mais j’ai patienté, quelques mois, pour me l’acheter en format poche et j’ai profité du challenge « Le mois de la Fantasy » organisé par Pikiti bouquine pour le sortir de ma pile à lire. Et que vous dire à part que, malgré une certaine distance avec les personnages et certains aspects de l’histoire, j’ai été séduite, non seulement, par l’univers mais aussi par la plume de Manon Fargetton.

Elle a un style très agréable, c’est fluide, les pages se tournent très rapidement et elle a une façon d’écrire qui m’a complètement immerger dans son univers, univers qui, d’ailleurs, m’a beaucoup plu.  N’étant pas habituée aux mondes « Fantasy », dès que je lis un livre de ce genre là, je suis presque toujours séduite et ce fut le cas ici, j’ai aimé découvrir ces deux mondes, très différents, pourtant liés par une même histoire. C’était très intéressant mais je regrette qu’on soit resté presque toujours au même endroit alors que cet univers m’a paru riche et c’est pour cette raison, que j’ai hâte de lire Les illusions de Sav Loar où l’on va nous parler plus en profondeur des magiciennes, personnages qu’on a survolé dans ce livre.

En ce qui concerne l’histoire, elle est très bien menée, comme on suit plusieurs personnages de castes différentes, on a toujours quelque chose à apprendre et je ne me suis pas ennuyée une seconde. J’ai, également, été surprise par certains aspects du récit dont je ne vous parlerai pas ici pour que vous soyez, à votre tour, surpris, si vous lisez ce livre. L’histoire des Rois Passeurs était intéressante tout comme l’équilibre entre les deux mondes, comment on en est arrivé à un monde matriarcal dans l’univers d’Ombre etc. Pourtant, je dois aussi avouer, que même si j’ai apprécié découvrir tout cela, j’ai gardé une certaine distance face à certaines situations et je n’arriverai même pas à vous expliquer pourquoi.

Une certaine distance était également présente en ce qui concerne les personnages car même si j’ai aimé, pour la plupart les suivre, je n’étais pas, non plus, à fond derrière eux. Par contre, j’ai aimé le fait qu’ils ne soient pas lisses c’est à dire que la frontière du bien et du mal est assez mince et chacun d’entre eux peut la franchir, si cela sert ses intérêts ou sa cause.

En résumé : J’ai pris beaucoup de plaisir, non seulement, à découvrir cette histoire mais aussi l’écriture de Manon Fargetton, même si je suis restée assez en retrait par rapport aux personnages et à certains évènements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *