Hate to Love de Pénélope Douglas

Partenariat : NetGalley/Harlequin

Genre : New Adult

Roman papier : 14,90 €

Résumé :

Ils étaient faits l’un pour l’autre… jusqu’au jour où ils se sont rencontrés

Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute  : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

Mon avis :

Ce roman n’a pas fait long feu chez moi car, malgré un début assez lent, je l’ai dévoré ! Pourtant, ce n’était pas gagné avec le genre d’héroïne qu’on a : Ryen est une jeune femme qui est prête à sacrifier sa personnalité pour ne pas être seule et j’ai eu vraiment du mal avec cet aspect là puisque, personnellement, j’ai toujours  préféré être seule, même si ce n’était pas drôle tous les jours, que de ne pas être moi. Malgré tout, j’ai aimé son évolution au côté de Misha qui va tout faire pour faire sortir la vraie « Ryen ».

Et j’en viens au gros point fort de ce livre qui est Misha : j’ai tout aimé dans ce personnage ! Il a un charisme de fou,  il apporte une tension de dingue au niveau de la romance, il ne va pas être tendre et il est loin d’être parfait mais il est juste et c’est ce que j’ai le plus apprécié chez lui.

L’histoire est très bien menée malgré un début assez lent dans le sens où je n’ai pas spécialement accroché à tout ce que nous raconte Ryen, de sa vie ou de son état d’esprit mais à partir du moment où elle rencontre Misha (sans savoir qui il est), je n’ai pas pu lâcher ce roman. J’ai bien aimé la correspondance qu’il va y avoir entre eux, qui va se faire pendant des années, où ils vont s’apprivoiser, se mettre à nu, se soutenir, être en quelque sorte le pilier de l’autre même si dans la vraie vie, ils ne sont pas tout à fait ce qu’ils laissent paraître. A côté de la romance, on a une petite intrigue du côté de Misha, c’est assez light mais cela m’a titillé et j’ai eu envie de savoir ce qu’il cachait et je n’ai pas été déçue, j’ai même été surprise par les révélations de la fin.

En résumé : Une excellente lecture que je vous recommande, malgré un début un peu long.

Laisser un commentaire