New romance,  Romance contemporaine

Furious Rush T1 de S.C. Stephens

 

Partenariat : Hugo Roman

Genre : Romance

Roman papier : 17 €

360 pages

Résumé :

Mackenzie Cox a beaucoup de choses à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par des hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont Kenzie a besoin est que ces projets soient contrariés par le tout nouveau pilote de son équipe rivale, Hayden Hayes. Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden trouble immédiatement Kenzie.

Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secret, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.

Mon avis :

J’attendais ce premier tome avec beaucoup d’impatience puisque, d’une part, j’étais très intriguée par le résumé &, d’autre part, j’étais curieuse de découvrir la nouvelle saga de S.C. Stephens et je ne suis pas déçue car j’ai passé un très bon moment avec ce roman : On a des thématiques très intéressantes et j’ai adoré certains aspects de cette histoire, tout comme nos deux personnages principaux.

Kenzie et Hayden sont deux personnages avec un fort caractère qui savent ce qu’ils veulent, ils se sont fixées des objectifs dans la vie et vont tout faire pour y arriver. La romance n’est pas très novatrice mais elle est agréable à suivre, j’ai pris beaucoup de plaisir à les voir évoluer ensemble et à les voir prendre des risques pour l’autre.

Malgré des personnages attachants et une histoire bien menée, le gros point fort de ce roman reste, pour moi, l’univers : J’ai adoré voir une femme évoluer dans un sport qui, généralement, est plus réservé aux hommes, c’était original et, pour le coup, assez novateur. On sent bien les difficultés qu’à Kenzie à se faire respecter dans ce milieu là et elle va tout faire pour s’imposer. On a aussi tous les problèmes liés à son écurie, à sa relation avec son père qui est aussi son patron….Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré cet univers et la façon dont l’aborde SC Stephen. J’ai également beaucoup apprécié le parallèle qu’on a entre la moto de la Ligue et la moto de rue, deux mondes totalement différents mais aussi intéressant l’un que l’autre.

Le style de S.C. Stephen est fluide, je n’ai pas éprouvé spécialement de longueurs, c’est simple mais efficace et très agréable à lire.

En résumé : un bon premier tome avec des personnages touchants, une histoire sympa à suivre et avec un univers que j’ai adoré. Vu la fin de ce premier opus, je suis curieuse de lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *