Romance,  Romance Erotique

Beautiful Bastard de Christina Lauren

 

Genre : Romance érotique

Roman papier : 6,95 €

336 pages

Résumé :

L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument… irrésistible. Un salaud magnifique. Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante, chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être cette sublime créature, dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante, avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour. Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder.  Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit.

Mon avis :

Je crois que j’ai entendu tous les avis possibles et imaginables sur ce premier tome, qui vont du très bons jusqu’aux très mauvais, donc c’est avec une certaine appréhension que j’ai commencé ce livre. Mais, avant de vous parler de mon ressenti après cette lecture, je dois vous préciser, que j’ai écouté cette histoire via l’application d’Amazon Audible. C’est, d’ailleurs, le premier audiobook que j’arrive à écouter jusqu’à la fin.

Il y a deux choses qui m’ont gêné quand j’ai commencé à écouter : C’est, tout d’abord, le fait que le narrateur soit une femme et qu’elle fasse la voix de tous les personnages. J’ai eu du mal à m’imaginer Bennett avec cette voix là mais au fil du temps, je me suis habituée. Et ensuite, j’ai trouvé ce roman trop vulgaire. Quand je lis un roman de ce genre là, j’ai tendance à zapper quand ça devient trop cru mais là, impossible, vu que j’ai été obligée de l’écouter. Du coup, j’ai plus fait attention à cet aspect là et on sent que le style d’écriture est très basique. Je dis ça sans méchanceté, sans vouloir vexer qui que se soit, c’est juste une constatation.

Malgré tout, j’ai passé un bon moment avec Chloé et Bennett. Alors, je reconnais que le sexe est omniprésent dans ce premier volet, il y a des scènes qui auraient pu être zappées mais au delà de ça, j’ai été embarquée dans leur relation. Que cache finalement cette haine réciproque ? Une forte attirance dont ils n’ont aucun contrôle dessus et c’est, peut être, plus facile de s’en prendre à l’autre qu’à soi même, non ???? Je ne sais pas mais, en tout cas, j’ai eu envie de voir l’évolution de leur histoire.

Après je reconnais que le tout reste basique, sans grande originalité, on a eu des histoires comme ça à la pelle et si je ne m’étais pas attachée aux personnages, j’aurais été d’un tout autre avis. Le fait de l’avoir écouté m’a également mise dans une certaine ambiance, la narratrice a réussi, au final, à nous mettre dans un cocon Chloé, Bennett et moi et c’était très sympa.

Je ne vous parlerai pas des personnages principaux en détail car des personnages comme eux, ils en existent bien d’autres, ils sont assez clichés dans leurs rôles mais je n’ai pas pu m’empêcher de m’attacher à eux.

En résumé : une romance érotique qui ne sort pas des sentiers battus mais qui m’aura fait passer un bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *