Contemporain

Aux petits mots les grands remèdes de Michaël Uras

Partenariat NetGalley-Préludes

Roman papier : 7,90 €

Résumé :

Alex, notre héros passionné par les livres, a choisi d’exercer le métier peu commun de bibliothérapeute. Sa mission : soigner les maux de ses patients en leur prescrivant des lectures. Yann, l’adolescent fragile qui s’est fermé au monde ; le cynique Robert, étouffé par son travail et qui ne sait plus comment parler à sa femme ; Anthony, la star de football refusant de s’avouer certaines de ses passions… Tous consultent Alex. Mais qui donnera des conseils au bibliothérapeute lui-même ?
La clé du bonheur se trouve-t-elle vraiment entre les lignes de ses livres chéris ?

En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose, sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et inspirante, pleine d’humour et d’esprit, qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.

À propos de Chercher Proust : Merveilleux et délicieux. Le Masque et la Plume

Un livre allègre et alerte. Les Inrockuptibles

Un petit bonheur. RTBF

Mon avis : 

C’est le genre de roman où, finalement, il ne se passe pas grand chose mais où chaque moment est important.

Pour ma part, j’ai trouvé cette histoire très intéressante car elle m’a fait voir une autre approche de la lecture : Comme vous le savez (ou pas d’ailleurs), je lis, essentiellement, pour me détendre et me vider la tête après une journée de travail. Je ne vais pas prendre un livre pour apprendre quelque chose ou pour m’aider à me sentir mieux dans mes baskets et de voir comment Alex, notre personnage principal, exerçait son métier de Bibliothérapeute avec autant de passion & de discernement,  de voir comment il fonctionnait pour conseiller tel ou tel roman, m’a beaucoup plu.

Comme le dit le résumé plus haut, on va, donc, suivre, Alex, non seulement dans sa vie professionnelle  mais aussi dans sa vie privée et même s’il ne se passe grand chose au niveau de l’action, on a une réflexion très prenante sur notre comportement, nos choix, nos relations avec les autres, notre honnêteté vis à vis des autres ou de nous même, l’handicap…et tout ça avec en fond des interprétations de romans. On a principalement des classiques et je pense que ceux qui lisent Aux petits mots les grands remèdes, en ayant lu les livres cités auront une autre vision que moi de cet ouvrage, qui n’en ai lu aucun (pourtant j’en ai !).

Si je devais vous dire de quel patient je me suis sentie le plus proche se serait Anthony, la star de football, j’ai aimé ses interrogations et tout le travail qui est fait autour de lui. Sans oublier que l’Odyssée me parlait plus qu’Oblomov ou Thomas l’imposteur.

Je ne vais pas vous en dire plus sur ce roman qui m’a beaucoup plu, de par ses personnages mais aussi pour toutes les réflexions qu’il peut y avoir autour d’eux.

PS : si vous ne connaissiez pas la Bibliothérapie (comme moi avant de lire ce livre), voici quelques liens que j’ai pu trouver sur le sujet :

– http://mondedulivre.hypotheses.org/1700
– http://www.telerama.fr/livre/bibliotherapie-quand-les-livres-viennent-a-notre-chevet,128463.php
– http://www.bibliotherapie.net/seance-bibliotherapie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *